fbpx 10 défis | Réseau des femmes en environnement
Aller au contenu principal
x

10 DÉFIS

pour réduire nos rejets toxiques dans l'eau

J'agis aujourd'hui!

 

Êtes-vous intéressé.e.s à réduire vos rejets toxiques dans l'eau? Nous avons préparé 10 défis portant sur l'eau et sur les rejets toxiques pouvant nuire à l'environnement et à la santé. Pour chaque défi, plusieurs astuces vous seront données. Vous serez libre de choisir celles qui correspondent le mieux à votre réalité.

Notre objectif ultime: diminuer les rejets toxiques dans l'eau.

Merci d'y contribuer par vos gestes au quotidien. Assurez-vous de ne manquer aucun défi et aucun truc en vous inscrivant ci-bas. 

.

Défi 1: Je choisis des produits nettoyants écologiques

 

Défi 1

Nous utilisons au quotidien de nombreux produits nettoyants qui contiennent des polluants pour l’eau. Chaque année, la famille canadienne moyenne utilise entre 20 et 40 litres de nettoyants. Que ce soient les savons à vaisselle, les antibactériens, les détergents ou les détachants, la plupart des produits nettoyants contiennent plusieurs substances toxiques ayant des rôles et des effets différents.

Vous pouvez lire sur vos étiquettes certains de ces ingrédients : acétone, alkylphénols, benzène, butane, cocamide et Lauramide DEA, éthanol, éther de glycol, formaldéhyde, laurethsulfate de sodium, parfums/Fragrances/Phtalates, PFC, toluène, triclosan, xylène. Ces ingrédients sont à éviter. En contact avec l’eau, mais également avec la peau ou simplement par inhalation, ils peuvent avoir des effets nocifs.

Cliquez ici pour connaître les trucs!

 

Défi 2: Je porte une attention particulière aux produits de soins corporels

 

Défi 2

Pour ce deuxième défi, nous nous concentrons sur les produits de soins corporels comme les produits de beauté (crème, démaquillant, parfum, tonic, exfoliant, crème à raser), le maquillage ou les produits coiffants et les colorants capillaires.

Quotidiennement, nous utilisons plusieurs de ces produits. Lorsqu’ils seront lavés de notre corps, ils iront dans nos eaux usées. Beaucoup de ces produits de notre quotidien ont malheureusement des ingrédients à éviter. 

Parmi la longue liste d’ingrédients à éviter, en voici quelques-uns : alkylphénols, aluminium, BHA/BHT, mercure, microbilles de plastique, parabènes, parfum/fragrance, phtalate, pétrolatum, PFC, plomb, P-phénylènediamine, résorcinol, siloxanes, triclosan.

Cliquez ici pour connaître les trucs!

 

 

Défi 3: Je dispose de façon responsable des médicaments périmés

 

Défi 3

Les médicaments périmés sont présentement un problème pour la santé de nos eaux. En effet, trop souvent encore, des médicaments périmés sont jetés par leur propriétaire dans les éviers ou dans la toilette. Plusieurs médicaments peuvent contenir des hormones synthétiques ou autres substances qui, lorsque disposés de façon inadéquate, agissent comme substances toxiques et comme perturbateurs endocriniens dans le milieu aquatique. C’est particulièrement préoccupant pour l’environnement, car les organismes aquatiques sont exposés à tout ce cocktail de médicaments et hormones et leur exposition est chronique (sur toute leur vie).

Cliquez ici pour connaître les trucs!

 

Défi 4: Je réduis mon utilisation de l'eau

 

Défi 4

Moins d'eau utilisée = moins d'eau polluée! Saviez-vous qu’en moyenne, au Canada, chaque personne utilise 320 litres d’eau par jour pour ses usages domestiques ? En comparaison, en Europe, c’est plutôt 150 litres d’eau par jour.  Il est aussi intéressant de savoir que 65% de l’eau que nous consommons provient de la salle de bain. 

 

Cliquez ici pour connaître les trucs!

 

Défi 5: Saviez-vous que l'on ne peut pas jeter ces produits dans la toilette, le lavabo ou l'évier

 

Défi 5

Pour ce cinquième défi, on répond à la question suivante : est-ce que l’on peut mettre les restants de table (comme un restant de soupe, de yogourt ou autre) dans la toilette ou dans l’évier? Et qu’en est-il des huiles de cuisson?

Bien qu’étant des matières organiques et étant biodégradables, il NE faut PAS jeter les restants alimentaires et les huiles de cuisson dans l’évier ou la toilette. Les restants alimentaires et les huiles de cuisson dans les eaux usées sont des polluants, car 

Cliquez ici pour connaître les trucs!

 

Défi 6: Je choisis des produits d'hygiène non toxiques

 

Défi 6

Vous commencez sûrement à vous douter que c’est dans la salle de bain que nous rejetons le plus de substances toxiques dans l’eau. Les produits d’hygiène qui comprennent le savon, le shampoing, le déodorant, le dentifrice, le rince-bouche sont principalement utilisés dans cette pièce. Ces produits seront éventuellement rincés et couleront dans les drains avant de se retrouver dans les eaux usées.

Parmi la longue liste d’ingrédients à éviter dans cette catégorie, en voici quelques-uns : alkylphénols, aluminium, cocamide et lauramide DEA, laurethsulfate de sodium, parabène, parfum/fragrance, phtalate, PEG, siloxane, triclosan.

Cliquez ici pour connaître les trucs!

 

Défi 7: Peinturer, vernir et déglacer de façon plus écologique

 

Défi 7

Que retrouve-t-on dans la peinture ou les vernis qui servent à embellir notre maison ou protéger nos meubles? 

Sans surprise, on y retrouve beaucoup d’ingrédients toxiques: acétone, alkylphénols, agents masquant les odeurs, ammoniac, benzène, biocides, butane, éthanol, éther de glycol, fongicides, formaldéhyde, pigments, plomb, toluène, triclosan, xylène.

Lorsque ces produits sont appliqués, nous devons nettoyer les pinceaux et c’est à cette étape que des produits chimiques se retrouvent dans nos eaux usées.

Cliquez ici pour connaître les trucs!

 

Défi 8: Écolo jusqu'au lavage de mes vêtements

Défi 8

Pour ce 8e défi, nous jasons des microfibres. De quoi s’agit-il?

Il s’agit de microparticules libérées lors du lavage de vêtements faits en fibres synthétiques (polyester, nylon, acrylique, etc.). Les fibres synthétiques, fait de pétrole, représentent plus de 60% de la production mondiale de textiles (2018). Est-ce que votre garde-robe en contient autant?

Bien qu’ayant des propriétés intéressantes, ce type de textile pollue nos eaux. Et ceci se passe dans notre maison, à même notre laveuse.

À chaque lavage en machine, des milliers de microfibres se détachent des vêtements. Elles sont tellement petites que les stations de traitements des eaux usées ne les retiennent pas toujours.

Cliquez ici pour connaître les trucs!

 

Défi 9: Pour de meilleurs choix dans le jardin

Défi 9

Malheureusement, les pesticides (herbicides, insecticides, fongicides) et les engrais chimiques sont encore trop utilisés dans les jardins et les potagers. Ils le sont également afin de rendre les espaces gazonnés «parfaits».

Pourtant, les pesticides et les engrais chimiques sont dangereux pour la santé et pour l’environnement. Les pesticides et les engrais chimiques contiennent fréquemment des perturbateurs endocriniens (acétone, alkylphénols, benzène, butane, cadmium, éthanol, formaldéhyde, xylène, etc.) et sont des polluants organiques persistants. Mais que signifie le terme persistant?

Cliquez ici pour connaître les trucs!

 

Défi 10: L'eau du robinet ou celle en bouteille

Défi 10

Lorsque nous buvons de l’eau embouteillée, nous contribuons au gaspillage d’eau et aggravons les problèmes liés à la pollution. Il ne faut pas oublier que les bouteilles de plastique sont composées de matières non renouvelables et de dérivés pétrochimiques. Une grande quantité de pétrole est nécessaire pour la confection les bouteilles ainsi que pour les transporter. 

Fait important à savoir: pour les produire, on doit utiliser 4 fois l’eau qu’elle contiennent! Quel gaspillage!

Cliquez ici pour connaître les trucs!

 

engagement moral