fbpx defi 6 | Réseau des femmes en environnement
Aller au contenu principal
x

Défi 6: Je choisis des produits d'hygiène non toxiques

 

Défi 6

 

Vous commencez sûrement à vous douter que c’est dans la salle de bain que nous rejetons le plus de substances toxiques dans l’eau. Les produits d’hygiène qui comprennent le savon, le shampoing, le déodorant, le dentifrice, le rince-bouche sont principalement utilisés dans cette pièce. Ces produits seront éventuellement rincés et couleront dans les drains avant de se retrouver dans les eaux usées.

Fait surprenant : Vous remarquerez que plusieurs substances chimiques présentes dans ces produits sont les mêmes que celles présentes dans certains produits ménagers.

Parmi la longue liste d’ingrédients à éviter dans cette catégorie, en voici quelques-uns : alkylphénols, aluminium, cocamide et lauramide DEA, laurethsulfate de sodium, parabène, parfum/fragrance, phtalate, PEG, siloxane, triclosan.

Parabène 

Les parabènes sont utilisés pour éviter la croissance de bactéries et de moisissures. Ils ont un lien possible avec la croissance de certaines cellules cancéreuses sensibles aux oestrogènes. Les parabènes sont également associés à des allergies et à des irritations cutanées. On les retrouve sous plusieurs noms tels que : méthylparabène, éthylparabène, propylparabène, isoproplparabène, butylparabène, isobutylparabène et benzylparabène.

PEG

Cet ingrédient sert à épaissir les produits que nous utilisons. Il s’agit d’un produit dérivé du pétrole.

Aluminium

Les antisudorifiques peuvent contenir des sels d’aluminium, qui peuvent potentiellement avoir des effets néfastes sur la santé. Faut-il avoir peur des déodorants? Plus d’informations sur le sujet, cliquez ici.

Siloxanes

Il s’agit d’un produit dérivé du silicone. Utilisés pour assouplir, lisser et humidifier, les siloxanes sont des perturbateurs endocriniens et une substance potentiellement toxique pour la reproduction. Ils sont persistants dans la nature et il y a une accumulation possible dans l’environnement. Ainsi il sera nocif pour les poissons et la faune.

Triclosan

On le retrouve, entre autres, dans plusieurs dentifrices et rince-bouche. Le triclosan est réglementé à des concentrations limites selon Health Canada’s Cosmetic Ingredient Hotlist (0.03 % dans les rince-bouche) et (0.3% dans les autres cosmétiques). Le problème avec le triclosan est qu’il est utilisé dans tellement de produits que nous utilisons quotidiennement que les petites quantités trouvées dans chaque produit s'additionnent. Il s’agit d’un perturbateur endocrinien et un produit chimique qui ne se dégrade pas facilement.

 

Trucs pour diminuer les rejets toxiques dans l'eau

Voici plusieurs façons de diminuer les rejets toxiques dans l’eau associés aux produits d’hygiène :

 

Votre défi cette semaine

Trouver une option moins nocive pour ma santé et celle des cours d'eau pour au moins un produit d'hygiène que j'utilise tous les jours.

 

Pour voir les défis 1 à 5, cliquez ici.

Pour recevoir par courriel les 10 défis, inscrivez-vous ci-bas.