fbpx En savoir plus | Réseau des femmes en environnement
Aller au contenu principal
x

En savoir plus

Logo

 

Trouvez ci-bas des informations concernant plusieurs aspects entourant l'eau, sa consommation et les rejets toxiques.

 

microfibres

 

Comment vos vêtements empoisonnent nos océans et notre alimentation. De nouvelles études montrent qu'un nombre alarmant de minuscules fibres de tissus synthétiques passent des lave-linges aux animaux aquatiques. Cliquez ici.

Des sacs à linge ont été créés pour retenir les microfibres afin qu'elles ne soient pas libérées dans les océans. Cliquez ici.

Les vêtements, maille invisible de la soupe de plastique des océans. La Presse. Cliquez ici.

L’histoire des microfibres à l’origine d’une partie de la pollution des océans par le plastique (vidéo), cliquez ici.

Consultez le rapport «Primary microplastics in the oceans» de l'Union internationale pour la conservation de la nature (février 2020). 

Stratégies d'atténuation pour les machines à laver pour détourner les microfibres des océans, cliquez ici.

 

 

5

 

Le Fleuve St-Laurent figure parmi les pires cours d'eau étudiés en ce qui concerne la quantité de microplastique. Les chercheurs précisent que les microbilles étaient le type de plastique le plus fréquemment trouvés dans les sédiments. Les chercheurs ont trouvé en moyenne 832 morceaux de plastiques par kilo de sédiments secs. Pour lire l'article, cliquez ici.

Loi sur les micro-billes en plastique dans les gommages et nettoyants interdites. Consultez la loi en cliquant ici. Q&R sur la loi en cliquant ici

Microparticules trop petites pour les stations d’épuration: Comme les stations d'épuration d'eau sont différentes d'un continent à l'autre, voire d'une ville à l'autre, il est difficile d'extrapoler la quantité de microparticule qui finissent dans nos cours d'eau. Selon une étude de l’organisation Ocean Wise, un foyer moyen aux États-Unis et au Canada émet 533 millions de microfibres par an. Et si, dans ces pays, 95 % d’entre elles sont interceptées lors du traitement des eaux usées, 878 tonnes finiraient malgré tout en mer. En savoir plus en cliquant ici.

Pour savoir si vos produits cosmétiques contiennent des microbilles, consultez ce site (en anglais seulement): https://www.beatthemicrobead.org/

 

 

6

 

Selon Marie-Pier Hébert, chercheuse et doctorante en sciences environnementales à l’Université McGill: «On a des sols tellement saturés que le phosphore provenant du glyphosate ira presque entièrement dans les cours d’eau». Le glyphosate est un pesticide utilisé en agriculture au Québec et partout dans le monde. Pour lire l'article, cliquez ici. 

 

 

9

 

Les eaux évacuées par les égouts contiennent des perturbateurs endocriniens. La cause? Les activités humaines. Comment est-ce possible? Pour en savoir plus, lisez ces documents préparés pour les enfants par le Ministère de l'Environnement et de la lutte aux changements climatiques en cliquant ici.

En savoir plus sur les perturbateurs endocriniens:  www.sabotagehormonal.org

 

 

8

 

Saviez-vous que 82 municipalités du Québec rejettent toujours leurs égouts dans les cours d’eau sans filtration? Cliquez ici pour en savoir plus

Depuis plus d'une décennie, nous sommes en attente de la mise en service d'une usine d'ozonation des eaux usées de Montréal. Ce traitement devrait éliminer une grande partie des contaminants émergents, comme les hormones des pilules contraceptives et autres perturbateurs endocriniens. Bien que datant de décembre 2018, cet article est toujours d'actualité puisque l'usine n'est pas en fonction. Cliquez ici pour lire l'article. 

 

 

7

 

La consommation d'eau potable des québécois est 30% plus élevée que celle des Ontariens, 200% plus élevée que celle des français et 650% plus élevée que la moyenne internationale. Pour en apprendre davantage sur la question, consulter le dossier spécial du Magazine Source.

Quelle eau buvez-vous? Cette semaine, l'émission Je vote pour la science se penche sur notre robinet, après que des médias québécois aient révélé des résultats alarmants sur les taux de plomb. Écoutez le balado.

Le Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau 2019: ne laisser personne pour compte. L’enjeu est de taille : près d’un tiers de la population mondiale n’a pas accès à des services d’eau potable gérés en toute sécurité et seules deux personnes sur cinq ont accès à des services d’assainissement gérés en toute sécurité. Pour accéder au document, cliquez ici.

Comparaison entre la qualité de l'eau du robinet versus l'eau en bouteille.

eau

 

 

POUR NOUS CONTACTER

Adresse civique

RQFE - Université du Québec à Montréal
Pavillon sciences biologiques SB-1991
141, avenue du Président-Kennedy
Montréal (Québec) H2X 1Y4 Canada

514-987-3000 poste 6684

scourcelles@rqfe.org

eccc