fbpx Webconférence Les rejets toxiques qui se faufilent dans l'eau au quotidien | Réseau des femmes en environnement
Aller au contenu principal
x
Date de début de l'événement
Date de fin de l'événement

Lieu: En ligne grâce à Zoom. Un lien vous sera envoyé la veille de l’événement.

Tarif: Gratuit.

Lien pour s'inscrire: https://boutique.rqfe.org/produit/les-rejets-toxiques-qui-se-faufilent-…

Description

Au quotidien, de nos maisons, une grande quantité de produits parviennent à se faufiler et terminent leur vie dans nos lacs et nos rivières causant des effets néfastes à différents niveaux.

Nous vous invitons à participer à cette webconférence anecdotique où sera présentée en primeur la nouvelle capsule issue du projet «Diminuer les rejets toxiques dans l’eau, j’agis aujourd’hui» (2 minutes).

Il s’en suivra une webconférence donnée par Céline Schaldembrand du Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) qui agrémentera son intervention avec des fun facts et anecdotes ainsi que différentes statistiques sur les connaissances, perceptions et comportements des Québécois.es à l’égard de l’eau.

Qu’est-ce que le projet «Diminuer les rejets toxiques dans l’eau, j’agis aujourd’hui»?

Le projet est une initiative du Réseau des femmes en environnement qui vise à sensibiliser et éduquer les citoyens à l’adoption de comportements responsables visant à réduire la quantité de rejets toxiques d’usage domestique dans leurs éviers, toilettes et égout résidentiel. Nous souhaitons susciter l’engagement moral des citoyens afin qu’ils adoptent un changement de comportement et réduisent leur rejet de produits ménagers, de cosmétiques et de médicaments contenant des substances néfastes pour notre santé et la biodiversité.

Qui est Céline Schaldembrand ?

Céline Schaldembrand est linguiste de formation. Arrivée au Québec en 2008, elle réoriente sa carrière et entreprend un diplôme d’études supérieures spécialisées en relations publiques à l’Université Laval.

Depuis, Céline a travaillé essentiellement dans le domaine de la gestion de l’eau. D’abord, cinq ans chez Stratégies Saint-Laurent à titre de coordonnatrice des communications puis comme directrice des communications. À ce titre elle a notamment participé à la création de la Semaine du Saint-Laurent ainsi qu’à celle du Fonds d’action Saint-Laurent. Elle a également agit à titre de rédactrice ad hoc d’un numéro du Naturaliste canadien dédié au fleuve Saint-Laurent.

Céline a également travaillé deux ans à la Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes) où elle a coordonné et mis en oeuvre une campagne de promotion de l’industrie maritime destinée à plusieurs publics tels que les élus et municipalités, les médias et le grand public. Elle agit au ROBVQ comme coordonnatrice des communications par intérim depuis janvier 2020.- où, elle coordonne, notamment, la campagne Pensez bleu.