fbpx Mot de la présidente | Réseau des femmes en environnement
Aller au contenu principal
x

Des initiatives de femmes pour le bien collectif, pertinentes comme jamais

 

Ayant qualifié le Réseau des femmes en environnement de force tranquille à mon entrée en poste, je constate fièrement que la riche expertise acquise au fil du temps par l’organisation, ses membres – chaque jour plus nombreuses  ̶  et ses centaines de clients est stratégique à la poursuite des actions environnementales et sociales prioritaires pour le Québec.

La recherche soutient que, pour une foule de raisons, tous ne sont pas égaux face aux phénomènes climatiques et sanitaires et n’y répondent pas de la même manière. Tandis que l’empreinte environnementale des femmes est généralement moindre et qu’elles subissent différemment les conséquences des changements climatiques, elles sont davantage portées à poser des gestes concrets et proposent des avenues distinctes face à la problématique.

Viser la juste participation des femmes (encore sous-représentées) aux niveaux décisionnels n’est donc pas anodin. Agentes de changements incontournables dans leurs communautés, les femmes proposent des points de vue innovants, complémentaires et porteurs face aux enjeux de l’heure.

Toujours plus actif et enraciné dans la communauté, le Réseau des femmes en environnement répond présent avec des initiatives distinctives et mobilisantes et a, plus que jamais, toute sa raison d’être!

En ces temps d’incertitude liés à lÉlyse Arcanda pandémie de COVID-19, je tiens à souligner la performance exceptionnelle de l’équipe à la permanence, menée avec doigté et savoir-faire par Caroline Voyer, qui fournit un travail de grande qualité tout en œuvrant essentiellement à distance. Je remercie en outre les membres de notre conseil d’administration de leur apport avisé et soutenu.

Élyse Arcand, présidente du Réseau des femmes en environnement