fbpx Biographies | Réseau des femmes en environnement
Aller au contenu principal
x

Parmi nos conférenciers Écodéfi 2014 : 

 

André Cicollela 

 André Cicolella est un chimiste, toxicologue et chercheur français en santé environnementale, spécialiste de l’évaluation des risques sanitaires.

 

 

David Côté 

Co-fondateur, Président Directeur Général de Crudessence. Coauteur de 5 livres, dont un best-seller traduit en 5 langues, thérapeute en Shiatsu, enseignant d’acroyoga, chef en alimentation vivante et conférencier, David ne manque pas de cordes à son arc. C’est en 2007, après plusieurs années de voyages et une randonnée extrême de quatre mois sur l’alimentation vivante, que celui-ci s’installe à Montréal pour fonder Crudessence. Aujourd’hui président-directeur général de l’entreprise, David occupe aussi le poste de vice-président de Rise Kombucha, une jeune entreprise de breuvage santé qu’il a aussi cofondée.

 

 

Sarah Dahmani

Sarah est directrice générale de Lange Bleu. Lange Bleu travaille à réduire à la source les déchets enfouis ou incinérés au Québec, notamment dans les secteurs de la petite enfance et de l’incontinence.Ses activités sont réalisées dans une perspective de développement durable et d’économie sociale, visant une diminution des impacts sur l’environnement et la santé humaine, une plus-value sociale et un développement économique pour les populations et les territoires touchés par son action.
 

Hans Drouin

Hans Drouin PhD est vice-président de Bio Spectra et directeur du département de recherche et développement. Il a créé la toute première gamme de produits domestiques sans contaminants cancérigènes à être certifiée écologique et CO2 neutre. Il a notamment remporté le prix ESTim 2010 dans la catégorie « Production et Design Écodurables » et le prix Novae 2013 en écoconception.

 En plus de ses responsabilités professionnelles, il s’implique avec divers organismes et fait la promotion du développement durable dans les écoles et lors de conférences.

 

 Nancy Guberman

Présidente du CA d'Action cancer du sein de Montréal. Professeure de travail social retraitée avec des activités de recherche et de formation qui se poursuivent.

Expertise : Organisatrice communautaire, rapports sociaux de sexe.

 

 

Ariane Guerriat

Ariane est adjointe de direction chez Lange bleu. Initié par la Société de Développement Environnemental de Rosemont en automne 2010, Lange Bleu est né d’un projet pilote réalisé dans 4 services de garde montréalais. Une première au Québec qui a rencontré l’adhésion unanime des éducatrices et des parents. Une solution simple et accessible à tous qui, en combinant service clé en main et accompagnement sur mesure, est une alternative écologique et économique à la couche jetable. Faire de l’environnement et de la santé des enfants des priorités, voilà la mission que s’est donnée Lange Bleu en sensibilisant, en éduquant et en innovant, sans cesse.

Fiona Hanley

Infirmière, enseigne les soins infirmiers au collège Dawson depuis 2001. Elle s’emploie activement à favoriser l’intégration de la santé environnementale à la pratique des infirmières. Elle fait partie du groupe de consultation sur l’environnement de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada. Le combat que mène Fiona Hanley pour une meilleure prise en compte de la santé environnementale passe par l’éducation de ses étudiants, en leur inculquant les responsabilités à prendre en tant qu’infirmière, profession à la position stratégique de par la nature même du métier et le nombre de ses représentants.

 

Donna Mergler 

Professeure émérite, Département des sciences biologiques, UQAM
Parmi ses sujets de recherche actuels :
Caractérisation des atteintes neurotoxiques précoces associées aux contaminants environnementaux et en milieu de travail
sur les fonctions visuelles
Effets neurotoxiques précoces de l'exposition au manganèse
Effets des substances neurotoxiques sur la santé mentale
Effets neurotoxiques précoces de l'exposition au méthylmercure dans l'Amazonie
Effets neurotoxiques précoces de l'exposition aux pesticides

 

Viviane Michel

Présidente de Femmes autochtones du Québec. Viviane Michel est originaire de Maliotenam. Elle est impliquée depuis plus de 10 ans au sein de FAQ. Bilingue, français et innu, Viviane Michel est une femme de tradition qui met un point d’honneur à valoriser les pratiques traditionnelles de sa nation et à promouvoir le respect de l’identité et de la culture des nations et des femmes autochtones.

 

 

 

 

 Lise Parent

 Lise Parent, biologiste, a fait un doctorat à l’INRS en écotoxicologie. Elle a travaillé pour Environnement Canada et pour le Ministère de l’environnement du Québec. Depuis 1994, elle est professeure en Environnement à la TÉLUQ où elle a développé et assure l’offre de huit cours à distance dans autant de domaines différents de l’environnement et de la santé. Elle est chercheure régulière au CINBIOSE et membre de l’équipe des IRSC sur le genre, l’environnement et la santé. Ses activités de recherche se situent au niveau de la synthèse des connaissances en matière de santé environnementale et du transfert de celles-ci vers les communautés. Les thèmes de recherche sur lesquels elle travaille portent sur l’évaluation écotoxicologique des rejets dans le milieu aquatique, mais aussi sur la mesure et l’estimation de l’exposition humaine aux perturbateurs endocriniens ainsi qu’à leurs effets. Enfin, elle est membre et co-fondatrice du Réseau des femmes en environnement.

 

François Reeves

 Le Dr François Reeves est cardiologue d'intervention et professeur agrégé de médecine à l’Université de Montréal avec affectation conjointe au Département de santé environnementale. Depuis 2010, en parallèle avec la cardiologie d’intervention, le Dr Reeves consacre une partie de sa carrière à la cardiologie environnementale.

Impliqué dans plusieurs organismes bénévoles, il est membre du Cercle scientifique David Suzuki, porte-parole des Défi Climat et des Rendez-vous de l’énergie des Conseils régionaux de l'environnement du Québec. Il est responsable du comité Santé environnement et secrétaire-trésorier de Médecins francophones du Canada. Il est l’idéateur de la Journée de l’Arbre de la santé, dédiée à Santé et Environnement. Auteur de « Prévenir l'infarctus ou y survivre » chez MultiMondes et Éditions du CHU Sainte-Justine, il publie en 2011 « Planète Cœur. Santé cardiaque et environnement » qui introduit les concepts de cardiologie environnementale et d’ÉcoCardiologie. Il travaille à l’élaboration d’une Chaire de cardiologie environnementale au Département de santé environnementale, maintenant intégré à la nouvelle faculté d’École de santé publique de l’UdeM.

Jérôme Ribesse 

 Détenteur d’une maîtrise en santé environnementale et en santé au travail de l’université de Montréal, Jérôme Ribesse a occupé le poste de responsable du développement durable au CSSS de la Montagne d’avril 2004 à décembre 2010. Cette expérience l’a conduit à créer l’OBNL Synergie Santé Environnement avec le Dr Jean Zigby, médecin de famille au CLSC de Côte-des-Neiges et spécialiste en soins palliatifs à l’hôpital général juif de Montréal et Thomas Adams qui travaillait alors avec eux au CSSS de la Montagne.

Jérôme Ribesse dirige Synergie Santé Environnement depuis ses débuts en 2006. Au cours de ces années, il a ainsi accompagné une quinzaine d’établissements de santé et de services sociaux de la grande région de Montréal dans leurs démarches de développement durable.

Nathalie Robitaille 

 Nathalie Robitaille possède une riche expérience du milieu de la santé qu’elle a développée au cours des années dans le cadre de son travail d’inhalothérapeute au Centre Hospitalier de l’Université de Montréal. Elle est candidate à la maîtrise en sciences de l’environnement à l’Université du Québec à Montréal et s’intéresse aux fondements et pratiques d'éducation relative à la santé environnementale pour le développement d'un pouvoir-agir chez les adolescents. Nathalie, au sein de Synergie Santé Environnement, accompagne les établissements de santé à réduire leurs impacts environnementaux et à développer une approche de santé environnementale dans l’ensemble de leurs pratiques. Elle est très impliquée socialement et occupe notamment un poste d’administratrice au conseil d’administration du Réseau des femmes en environnement.

Lucie Sauvé 

 Lucie Sauvé est professeure titulaire au Département de didactique de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle est directrice du Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté et membre de l’Institut des sciences de l’environnement. Elle est également membre du Réseau québécois de recherche et de connaissances relatives aux peuples autochtones - DIALOG. Elle dirige la revue internationale Éducation relative à l’environnement – Regards, Recherches, Réflexions. Ses principaux domaines de spécialisation ont trait aux dimensions critique et politique de l’éducation, aux dynamiques de mobilisation citoyenne en matière d’environnement et d’écodéveloppement, à l’éducation relative à la santé environnementale, à l’éducation scientifique et technologique et aux enjeux de la formation des éducateurs et des leaders communautaires. Depuis vingt ans, Lucie Sauvé dirige des projets de collaboration interuniversitaires et d’action écosociale en Amérique latine.

Rick Smith 

 Auteur et environnementaliste canadien. Il est le directeur exécutif de l'Institut Broadbent. De 2003 à 2012, Rick a été directeur exécutif de l'organisme national de défense de l'environnement au Canada. Il a co-écrit le livre 2009 Slow Death par Rubber Duck et en 2013, Toxin Toxout : Enlever produits chimiques nocifs de notre corps et de notre monde.

 

 

Louise Vandelac 

 Louise Vandelac, Professeure titulaire au Département de sociologie et à l'Institut des sciences de l'environnement est co-directrice de VertigO. Présidente de la Commission sectorielle sciences naturelles humaines et sociales de la Commission canadienne pour l'UNESCO, elle siège au Conseil scientifique du Réseau national des Maisons des Sciences de l'Homme, à la MISHA de Strasbourg et à la MRSH de Caen où elle est membre du Pôle risques et professeure invitée au Master GREEN. Chercheure au CINBIOSE, au TITNT et au CRIIGEN, elle a fondé le GRETESS et est responsable de la recherche « Approche écoénergétique et écosystémique des toits urbains » (CRSH), co-chercheure au projet ROOFSCAPE, Paris, Chicago, Montréal; cochercheure au projet Synthèse des connaissances sur les perturbateurs endocriniens (IRSC); au Nouveau Réseau Ne3ls sur les nanotechnologies (FQRSC) et collaboratrice au consortium Economics for the Anthropocene (SSHRC). Ses recherches interdisciplinaires et intersectorielles, centrées sur les enjeux socioanthropologiques, économiques, sociopolitiques, sanitaires et environnementaux, en contexte de risques écologiques majeurs portent sur les impacts santé/environnement des relations innovations technoscientifiques, dispositifs d’évaluation scientifique et d’encadrement public dans les systèmes alimentaires et produits d’usage courant (NBIC; nanotechnologies; transgénèse végétale (OGM), animale, piscicole; pesticides, perturbateurs endocriniens, fertilité, maladies chroniques, etc.) et dans l’écologie urbaine, l’habitat et l’adaptation climatique (toits multifonctionnels, agriculture urbaine, etc.)

Barbara Vogt

Depuis 1998, Barbara a travaillé avec des organismes québécois sur des projets environnementaux, agricoles et de santé environnementale. Elle a notamment développé une expertise sur les liens directs entre consommateurs et producteurs agricoles au sein d’Équiterre au service du Réseau Agriculture soutenue par la communauté (les « Paniers bio ») et du projet-pilote Garderie bio. Elle a participé comme recherchiste à l'équipe du projet "Sabotage hormonal" du Réseau des femmes en environnement, monté la trousse pédagogique "Électronique et toxique ? " et agit comme formatrice sur les thèmes de la santé environnementale et de la consommation écoresponsable.