fbpx Une ressource qui n’est pas considérée à sa juste valeur | Réseau des femmes en environnement
Aller au contenu principal
x

 

Eau

Une ressource qui n’est pas considérée à sa juste valeur

Par Daphnée Gariépy, biologiste

 

Les ressources naturelles sont nombreuses au Québec, l’eau étant sans aucun doute la plus précieuse d’entre toutes. Néanmoins, puisqu’elle est abondante, cette ressource n’est parfois pas considérée à sa juste valeur.

En effet, les habitants du Québec gaspillent énormément d’eau potable, soit 30% de plus que leurs voisins, les Ontariens. De plus, le traitement de l’eau potable et des eaux usées représente de nombreux coûts aux municipalités, auxquels il faut également ajouter la modernisation des systèmes d’aqueduc ainsi que le type de traitement des eaux usées et de l’eau potable. C’est entre autres pour ces raisons qu’encore aujourd’hui, certaines régions du Québec déversent directement leurs eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent. À ce jour, il n’y a qu’une seule station d’épuration dans la région de Montréal possédant des traitements des eaux usées de grade supérieur, car de tels projets de modernisation sont parfois longs à mettre en place et peuvent être très dispendieux.

Chaque fois où nous utilisons de l’eau dans nos maisons, l’eau qui est jetée dans nos éviers puis nos égouts contient des polluants qui se déverseront éventuellement dans nos cours d’eau. De ce fait, plusieurs substances comme des perturbateurs endocriniens, qui ont des effets néfastes connus pour les organismes vivants, se retrouvent dans notre eau par le biais de nos activités du quotidien. L’état de la contamination de l’eau au Québec est un enjeu, qui se doit d’être pris au sérieux, puisque la santé des organismes dépendants des milieux aquatiques est directement affectée par la qualité de l’eau.

Ainsi, notre santé est affectée par la qualité de nos cours d’eau puisque nous en sommes tout aussi dépendants. Bien que les enjeux concernant l’eau soient multiples et que de nombreux acteurs soient en jeu, les citoyens peuvent améliorer individuellement la qualité de l’eau en effectuant de nombreux gestes au quotidien permettant de diminuer leurs rejets toxiques dans l’eau.

Si vous désirez en apprendre plus sur les gestes individuels que vous pouvez effectuer afin de diminuer vos rejets toxiques dans l’eau, nous vous invitons à assister à la formation offerte par le Réseau des femmes en environnement en collaboration avec Environnement et Changement climatique Canada: «Diminuer les rejets toxiques dans l’eau : J’agis au quotidien». Plus précisément, cette formation vous donnera des solutions afin de gaspiller moins d’eau et afin de réduire votre émission de contaminants dans l’eau. Il vous sera possible d’assister gratuitement (pour les membres du Réseau) à cette formation par Zoom le vendredi 11 septembre prochain. Si vous souhaitez avoir plus d’informations, vous pouvez consulter le lien suivant.